Le Kitcheri

Préparation du Kitcheri ou Khicadi

Le Kitcheri est un plat traditionnel inspiré de l’Ayurveda. Ce plat se compose : 

  • de riz (rond ou thaï demi-complet ou bien un riz basmati blanc)
  • d’une légumineuse (Mung dal aussi appelé haricot mungo ou bien tout simplement des lentilles corails si votre épicerie bio ne propose pas de mung dal)
  • d’eau

Nous y ajouterons du ghee, des épices et des légumes dans l’optique de notre monodiète. 

Il va permettre de reposer le système digestif tout en le nourrissant. L’hiver n’est pas une saison pour jeûner mais nous pouvons réduire l’énergie dispensée à la digestion de repas lourds et parfois pas parfaitement équilibré et la mettre à profit pour régénerer le corps et l’esprit 😉 Qui n’a pas la tête dans le brouillard après un repas trop important? 

Nous allons purifier tout en nourrissant. 

Pour une personne il faut compter en proportion : 

  • 1/3 de légumineuse (dal)
  • 2/3 de riz
  • de l’eau pour la cuisson de sorte à ce qu’elle recouvre nos céréales ou légumineuses d’une phalange

Vous pouvez en préparer pour deux repas et prendre comme référence un verre doseur. 

Il faut vous y prendre la veille car les légumineuses ont besoin de tremper une nuit, voire même le riz 🙂

  • 2 CS de ghee (le beurre clarifié)
  • Une poignée par repas de légumes de saisons 
  • Des épices : coriandre, curcuma, cumin et graines de fenouil, sel 
  • Optionnel : jus de citron et coriandre fraîche

Le mung dal (haricot mungo)

Vous pouvez le trouver en épicerie bio. (Si vous n’en trouvez pas vous utiliserez des lentilles corails. Cependant elles cuisent rapidement donc pour la préparation vous les mettrez directement à cuire avec le riz).

Si vous trouvez du Mungo Dal ou haricots mungos : 

  • Faites les tremper la veille pour le lendemain (minimum une nuit)
  • Eliminer l’eau de trempage, rincer les haricots mungo et faites les cuire dans une nouvelle eau
  • Dans une casserole, recouvrez le mung dal d’une nouvelle eau (une phalange au dessus)
  • Portez à ébullition en prennant garde à ce que cela ne déborde pas. Il est bon d’écumer au fur et à mesure la mousse qui se forme en surface. 
  • Cuire pendant 15 minutes puis égoutter dans une passoire. 

Le riz

Le riz peut être cuit directement avec les haricots mungo ou les lentilles corails ou bien être préparés séparément. 

  • Faire tremper le riz 3 à 4 heures ou toute une nuit s’il s’agit d’un riz semi-complet
  • L’eau va se blanchir, vous rincerez le riz plusieurs fois pour obtenir une eau claire
  • Faire cuire le riz dans de l’eau : lorsqu’il bout, évitez de remuer. Observez la présence de bulle, s’il y en a pas c’est que cela colle au fond de la casserole.
  • Finir à l’étouffée sans le gaz.
  • Vous pouvez ensuite le mélanger au dal.

Les légumes et les épices

Pour les légumes j’aime les cuire à la vapeur douce avant de les incorporer mais vous pouvez aussi les couper très finement et les faire cuire avec votre riz et vos lentilles. En rajoutant de l’eau au Kitchary ainsi que vos légumes et en laissant cuire à petit bouillon jusqu’à ce qu’ils soient tendre. 

Pour les épices faite fondre dans une petite poêle 1 cs de ghee dans laquelle vous faites revenir les graines entières de cumin, coriandre et fenouil. Le ghee fondue (ou de l’huile d’olive si vous n’en avez pas) doit être bien chaud avant d’y mettre vos épices. Elles doivent dorer et libérer leurs saveurs mais ne pas bruler. L’opération est rapide, dure à peine quelques minutes et n’hésitez pas a retirer votre poêle du feu.

Vous ajouterez alors ceci à votre Kitcheri.

Les épices en poudre comme le curcuma peuvent être ajoutée au Kitcheri en fin de cuisson.

Le jus de citron et la coriandre fraîche au moment de servir. 

Voilà vous savez tout (ou presque) sur ce plat qui va vous accompagner dans votre monodiète (ou non !).  Le plus important dans la consommation de céréales et légumineuses c’est le trempage et la cuisson. 

Le Kitcheri peut avoir une texture parfois semi liquide, parfois plus sèche en fonction du mode de préparation. 

Le dhal indien se présente comme une soupe. Et les textures semi-liquides favorisent également la digestion. 

Faites votre expérience et régalez vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =

Panier
Retour haut de page